« Votre colis a été livré » : attention à cette arnaque par SMS

Attention aux Arnaques : Comment se protéger contre les escroqueries liées au support technique en ligne

La période de fin d’année est souvent marquée par l’afflux de colis, une aubaine pour les arnaqueurs qui exploitent cette période de livraisons massives pour déployer une technique d’hameçonnage particulièrement répandue : le SMS frauduleux annonçant la livraison imminente d’un colis.

Le modus operandi de cette arnaque est simple mais efficace. Les escrocs envoient des SMS indiquant que le colis est « prêt, organisé pour la livraison », et incitent les destinataires à cliquer sur un lien inclus dans le message. Une action souvent perçue comme anodine par des destinataires en attente de leurs colis durant la période pré-Noël.

Cependant, il est impératif de ne pas succomber à la tentation du clic. Derrière cette arnaque se cache une demande d’affranchissement prétendument nécessaire, et certains, trompés, fournissent leur numéro de carte de crédit. Ce numéro, une fois entre les mains des fraudeurs, devient une clé pour des achats non autorisés sur des sites qui ne requièrent pas de validation pour les paiements.

De multiples manières de vous entourlouper

Mais les risques ne s’arrêtent pas là. Les arnaqueurs, après avoir réussi à faire cliquer la victime sur le lien initial, peuvent aller jusqu’à l’appeler en se faisant passer pour sa banque. Usant de tactiques sournoises, ils alertent la personne sur des opérations frauduleuses présumées et demandent de fournir un code reçu par SMS, qui, en réalité, permet de valider des transactions non désirées.

Même sans effectuer le premier paiement en lien avec la prétendue demande d’affranchissement, les conséquences peuvent être graves. Le lien contenu dans le SMS peut renfermer un virus, enregistrant silencieusement les données de la victime. Ces données, une fois capturées, peuvent être revendues à prix d’or à d’autres escrocs, alimentant un réseau de fraude sophistiqué.

Les conséquences pour la victime vont au-delà de la simple perte financière. Les données volées peuvent être utilisées à des fins diverses, parfois sans que la victime en ait connaissance. Son numéro peut être exploité pour envoyer des SMS frauduleux à d’autres personnes, plongeant involontairement la victime dans un cercle vicieux.

Que faire si vous recevez ce SMS ?

La première règle est de ne jamais cliquer sur le lien. En cas de doute, il est recommandé de contacter directement les entreprises mentionnées dans le SMS, telles que La Poste, Chronopost, ou Amazon, pour vérifier la légitimité du message. La même démarche s’applique si la prétendue communication provient de votre banque.

 

Si le téléphone est compromis ou en cas d’interrogations, il est conseillé de se rendre sur le site Cybermalveillance.gouv.fr pour obtenir des conseils et de l’assistance.

En cette période de festivités, restons vigilants face aux stratagèmes sophistiqués des cybercriminels et protégeons-nous contre les arnaques qui peuvent gâcher la magie des fêtes.

Transférer les SMS abusifs au 33700

Pour que les numéros mis en cause arrêtent de sévir, vous pouvez également transférer le SMS abusif au numéro 33700. Il s’agit d’un dispositif d’alerte par SMS créé par les opérateurs télécoms, les éditeurs de services et les hébergeurs, en concertation avec le Secrétariat d’Etat chargé de l’Industrie et de la Consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *